Connexion
JoJo's Bizarre Adventure JoJo's Bizarre Adventuremini

JoJo's Bizarre Adventure

Date: 06/10/2012

Statut: En cours

Saison: Automne 2012

Type: Anime

Nombre d'episode : 152

Auteur:

Studio: David Production & SANZIGEN Animation

Pays: Japon

Titre alternatif: JoJo no Kimyō na Bōken / ジョジョの奇妙な冒険
8.94 (143 vote)


Dans l’ancienne civilisation des Aztèques, le peuple du Soleil avait en sa possession un masque de pierre appelé, Le Masque Miraculeux.
Ce masque confère à celui qui le porte, la vie éternelle et un immense pouvoir. Personne ne connait son origine, ni ce qu’il est devenu depuis…
L’histoire se déroule au 19ème siècle en Angleterre. Lord Joestar adopte un jeune enfant nommé Dio.
Cependant, Dio se révèle être très ambitieux et rejette continuellement l’amitié de Jonathan, le fils naturel de Lord Joestar.
Un jour, Dio trouve un ancien masque de pierre datant de la civilisation Aztèque…

Recommandation

mini Hunter x Hunter (2011) mini Persona 4

De

Note: 9

8 personnes ont trouvé cette critique utile

Pour moi cette animés est sans égal,vous l'aurez compris je suis un grand fanboy mais je vais essayé de mettre ca de côté pour la critiquer (sauf dans la notes)

Jojo est une série qui ne plaira pas a tout le monde: graphiquement le style est étrange pour certain,voir moche pour d'autres mais il ne faut pas s'arrêter à cela on s'accroche vite a l'histoire,les personnage.La 1 ère partie est souvent lyncher par la fanbase mais elle mérite qu'on s'attarde dessus car la rivalité entre les deux personnage et le charisme des personnage a cette partie la était juste dingue.Bien que l'on pourrais grossièrement résumé ca a une histoire de Vampires mais chaque partie aborde un thème et a son lot de personne principaux différent(Partie 1:Vampires,Parties 5: Mafia etc etc)

Pour les OST elle sont superbes et nous font rentré a fond dans le truc mais après cela reste de la musique et nous avons chacun des goût différents donc a vous de voir.



Si vous n'avez jamais vu l'animés je vous conseille la première partie histoire de vous faire votre avis (9épisode)

De

Note: 10

8 personnes ont trouvé cette critique utile

PRÉMICES D'UNE ŒUVRE CULTE:

D'abord, parlons un peu de Hirohiko Araki (auteur de Jojo).
Ce mangaka est un passionné pur-sang, il a commencé à dessiner ses premières planches à l'âge de 10 ans, oui monsieur, pendant que toi tu jouais aux billes ou à pokemon platine (ça dépend des générations), lui, il était déjà entrain de cultiver son potentiel.
Autant dire qu'il avait de l'inspiration à en revendre.

C'est ensuite à l'âge adulte qu'il a commencé à se faire connaître dans le milieu du manga avec quelques œuvres à son actif.
Le soucis, c'est que pour lui, ses œuvres ne lui correspondait pas, il n'était pas fier de son travail. Beaucoup trop banale, beaucoup trop dans les normes, rien qui n'impose le prestige.
De cette frustration incoercible est née l'un des mangas les plus singuliers de l'histoire.
C'est en 1987 que le premier Jojo est publié.
Qu'est ce que c'est Jojo ? C'est avant tout un concentré de sa frustration artistique.

Hirohiko Araki, était par ailleurs, fasciné par les grosses productions hollywoodiennes et s'en ai énormément inspiré pour écrire son manga. Je peu citer par exemple cette catégorie d'acteurs «badass» de l'époque tel que Arnold Schwarzenegger avec son physique de Bodybuilder, dont il a d'ailleurs copié les traits pour crée son premier Main-Character “Jonathan Joestar”; ou encore le célèbre et charismatique aventurier Indiana Jones pour “Joseph Joestar” de la partie 2 avec beaucoup de similitudes aux niveau de la personnalité.

Il faut savoir qu'à cette époque, c'était tabou, voir mal vu d'inventer des protagonistes d'une origine différente du Japonnais, ce qui n'a bien sûr pas freiné notre mangaka pour autant. Il en a crée pour tout les goûts et à toutes les sauces dans ses différentes parties. Vous l'aurez compris, l'auteur a tout mit en oeuvre pour sortir des sentiers battus


L'OEUVRE EN QUESTION:
(Je vais essayer de Spoil le moins possible)

La saga Jojo's Bizarre Adventures débute avec la partie 1 (Phantom Blood)
Cette première saison est selon moi la plus importante mais aussi la «pire» pour commencer Jojo.

En effet, cette première saison est le prélude de la légende des Joestar et sert aussi à mettre en place la personnalité et l'histoire de l'un des antagonistes, le plus charismatiques de la JapAnimation (Dio Brando) qui sera d'ailleurs de retour dans Stardust Crusaders avec le fameux pouvoir de “ZA WARUDO”.
Dio Brando a beau être l'un des meilleurs antagonistes, a contrario, Jonathan est l'un des pires protagonistes de la saga pour moi.
Ce type est trop pur, trop niais, trop gentil. Je n'ai jamais accroché à sa personnalité.
A noter que les Héros de Jojo sont très différents au niveau du chara-design et de la personnalité. Le seul point commun qui les lie est leurs sang et aussi leurs sens invétéré de la justice.

Au niveau du rythme, on est sur de l'ultra accéléré et le flot d'informations ininterrompu qu'on nous balance dans la gueule est pour moi l'un des défauts principaux de cette adaptation de Phantom Blood. On comprend rien, ça va trop vite. Il y a aussi les graphismes un peu «chelou» qui on tendance à nous rebuter quand on est pas encore habitués.

La partie 2 (Battle Tendency), justement, change complètement la donne.
Après la fin de l'affrontement dantesque entre Dio et Jonathan.
On se retrouve avec le petit-fils de Jonathan dans les années 1930.
Il y a des nazis, des maîtres de kung fu, des êtres de mythologie, c'est le grand bordel quoi.

Cette nouvelle saison balaye tout les défauts de la première avec notamment un rythme beaucoup plus normal et une amélioration au niveau des graphismes.
Cette partie fait aussi émerger l'un de mes Joestar préféré (Joseph Joestar).

Contrairement à son grand père, il représente un peu l'archétype de l'antihéros. C'est un escroc exubérant, il n'hésite pas à user de la fourberie pour battre ses ennemis et se fou royalement de l'honneur et l'esprit noble qu'avait le mérite de posséder son aïeul.
Sa personnalité, comme je l'ai dit plus haut, rappel beaucoup celle d'Harison Ford dans Indiana Jones qui est, pour les jeunes qui ne connaissent pas, un film d'aventure cultisme.
Il a aussi cette manie de toujours prédire à l'avance ce que son adversaire va dire, et on va se mentir, ça fou la trique quand il le fait.

Dans cette partie, on se retrouve encore une fois avec des putains d'antagonistes d'un charisme inégalé (les Hommes du Pilier).
Une espèce de race humaine supérieur qui vivait sur Terre il y a plus de 10 000 ans.
On ressent très rapidement la supériorité de ces personnages dès leurs premières apparition. Leurs chara-design et leurs prestance fait beaucoup penser à des Dieux Égyptiens
(aparté: c'est grâce aux Hommes du Pilier que j'ai commencé à être fasciné par les "JoJo's Pose". Des poses qui ont malheureusement contribué à donner une réputation mensongère de Yaoi à la saga. Par des imbéciles qui jugent une oeuvre avant même de voir sa couverture, j'ai envie de dire. Car oui ces poses sont beaucoup plus complexe qu'elles on en l'air. Pour les Hommes du Pilier par exemple, ces poses accentuent leurs grandeur et leurs supériorité. C'est comme un symbole de puissance et c'est très intéressant comme concept)

Je ne vais pas m'étaler sur les parties suivantes pour que cette critique ne soit pas trop longue, mais on suit un peu le même schéma que les 2 première parties avec à chaque fois des héros charismatiques et philanthropes qui prennent la relève de la famille Joestar -excepté le héro de la partie 5 (Golden Wind) , mais je n'ai pas trop saisit ses origines. Je crois que c'est le fils de Dio carrément, pas trop compris...
Mais je suis quand même obligé de souligner un point culminant dans ces nouvelles saisons, qui est, l'apparition des "stands" (corps astraux qui cohabitent avec les personnages). C'est une évolution du pouvoir de l'onde présent dans la Partie 1 & 2.

On pourra constater pour la première fois des stands dans la partie 3 (Stardust Crusaders) qui vont ensuite donner naissance à une très longue lignée de pouvoirs plus intéressants les un que les autres.
Certains n'aiment pas ces stands mais pour moi c'est actuellement le plus gros coup de génie de Jojo.
C'est la marque de fabrique et l'incarnation de l’éveil spirituel de Hirohiko Araki qui va justement lui permettre de mettre à profit son inspiration sans limites.
Il en est l'auteur et le précurseur et c'est grâce aux stands que les combats ont une dimension stratégique aussi impressionnante (de la stratégie bas de gamme certes, tu t'pose parfois des questions sur le taux absurde de chances que possèdent les perso, mais bon qu'est ce que ça peut te foutre, tant que ça reste plausible, c'est toujours jouissif de les voir se foutre dans la gueule tout en utilisant leurs cerveaux).

A noter aussi que chaque parties propose une époque différente, un pays différent:

La partie 1 par exemple nous plonge aux XIXe siècle en pleine Angleterre victorienne, et la partie 5: 2001, Neapolis, Italie, enfin bref...
Grâce à ces particularités et détails de l'histoire, un thème spécifique à chaque saison est sérieusement abordé (pour vous donner une idée, la saison actuelle aborde le thème de la mafia Italienne) et ça c'est juste exceptionnel.
C'est d'ailleurs un moyen habile et concret de ne jamais tomber dans une espèce de répétition au niveau du scénario ou du design des personnages.


CONCLUSION/ AVIS PERSONNELLE:

Jojo's Bizarre Adventure est incontournable pour tout amateur de mangas, ou plus spécifiquement, d'animes digne de ce nom. Tu n'a pas le droit de prétendre avoir vu les meilleurs animes si tu n'a pas encore vu Jojo.
Malheureusement, cette oeuvre n'est pas très populaire en France.
Peut être dû au fait que la saison 1 de l'adaptation fait fuir beaucoup de potentiels nouveaux fans (ce fut mon cas et le cas de plusieurs connaissances), mais quelque part, il faut souffrir pour aimer.
Une fois passé les 9 épisodes qui composent Phantom Blood, c'est que du bonheur et des épisodes énormissimes garantit par la suite.

De

Note: 8

Episode: 49 / ? / saison 4 / 4

1 personnes ont trouvé cette critique utile

Bon je dois bien avouer que cet anime est juste génial mais seulement en ce qui concerne les 1 ère partie. Je m'explique, on commence l'histoire dans la rivalité avec Jojo (le 1er ^^) et Dio le méchant le plus badass que je n'ai jamais vue :3 Cette rivalité va perdurer un moment vue que Dio va tout simplement devenir un putain de vampire :O.

Après cet partie hyper importante ou le principe des ondes est mit en place, on retrouve l'origine des masques/leur utilité et les hommes du pilier. On entre dans le meilleur Arc de tous les Jojo confondu (pour moi ^^), l'Arc Kars.

Après cet Arc que je trouve juste énorme le principe de JoJo's Bizarre Adventure revient... Dio revient une énième fois à la vie, mais bon c'est la dernière ouf, mais surtout apparaît le principe qui ma fait abandonné cette série "les stands" cette horreur qui n'aurait jamais du voir le jour. Ils ne servent qu'à allonger la série à base de pouvoirs qui sortent de nul part (encore avant les stands les pouvoirs obtenus pouvaient se comprendre et avaient un quelconque sens). Leurs pouvoirs peuvent être totalement abusé (hein Dio!!!) ou totalement stupide et nul. On tombe sur des scènes à rallonge qui ne font en rien avancer l'histoire mais qui servent uniquement à nous montrer nombre de stand plus inutile les un que les autres

Sur ce je mets tout de même un 8 car les 2 1ère parties sont juste fantastique. ^^

Série Aléatoire

Cluster Edge

Cluster Edge

クラスターエッジ

La guerre a permis le développement de la technologie et de la chimie. Avec ses avancées l'homme a pu créer des soldats artificiels dans le but de combattre à leur place. Personne ne s'inquiétait du s...

Tchat RP Conseil d'anime tous les tchat Rejoindre Discord RP

Top Ajouteurs

  • 47089Fenrir
  • 43790valacri
  • 32905ShiryuTetsu
  • 21712hickoman
  • 18723darking42
  • 16680KistuKai
  • 16654Xemn
  • 16327seriesTV
  • 16000Anime
  • 15109Noctaly